Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 août 2008 2 26 /08 /août /2008 09:04
Leçons précédentes :
Matériel, définitions, vraies-fausses idées
Monter les mailles
La maille à l'endroit
La maille à l'envers
Rabattre les mailles

Jusqu'à maintenant je vous ai expliqué comment tricoter un ouvrage rectangulaire, en conservant le même nombre de mailles tout au long de l'ouvrage.
Mais il est également possible de jouer sur la largeur de l'ouvrage en procédant à des augmentations (créer de nouvelles mailles) ou à des réductions de mailles (en supprimer).

Voyons donc aujourd'hui :

les réductions de mailles.

Je connais 3 façons de réduire le nombre de mailles sur un rang.

La première consiste à rabattre quelques mailles en début et/ou en fin de rang (voir la leçon).  De cette façon, vous diminuez la largeur de votre ouvrage sans modifier l'aspect de vos mailles. Et contrairement aux autres méthodes, l'ouvrage restera "plat".

Les deux autres méthodes permettent de supprimer une maille en milieu de rang. Il s'agit de la réduction de maille proprement dite et de la simple bride.

Ces 2 méthodes modifieront l'apparence de l'ouvrage, il est donc préférable de le prendre en compte et de ne pas opérer des réductions "au pif" n'importe où... Ces techniques peuvent aussi incurver l'ouvrage, ce qui peut être très utile par exemple pour confectionner un bonnet...

Voici l'aspect des 2 méthodes, à gauche la réduction de maille, à droite la simple bride



Voilà donc où nous en sommes avant de commencer : (pour faciliter la compréhension, j'ai pris des photos lors d'un changement de couleur, vous avez donc en rose le rang précédent, et en rouge le nouveau rang)



La réduction de maille proprement dite :

Il s'agit ici de tricoter 2 mailles ensemble.


Pour opérer la réduction de maille, tricoter ensemble les 2 mailles suivantes : passer l'aiguille de droite dans les 2 mailles roses suivantes, de gauche à droite. Avec la laine rouge, former une boucle sur l'aiguille de droite, puis tirer cette boucle à travers les 2 mailles roses.


La simple bride :

Cette fois on commence par passer l'aiguille de droite dans la première maille de l'aiguille de gauche (c'est une maille rose).


Et on la fait glisser sur l'aiguille de droite.

(ici ma maille s'est un peu dédoublée et on a l'impression qu'il y en a 2, mais il n'y en a qu'une !)

Ensuite, tricoter la maille suivante normalement. On obtient une nouvelle maille rouge sur l'aiguille de droite.


Passer l'aiguille de gauche dans la maille rose.


Et faire passer cette maille par dessus la maille rouge que l'on vient de tricoter, en la dégageant de l'aiguille de droite.


Il n'y a plus qu'à laisser glisser cette maille rose hors de l'aiguille de gauche.


Et voilà ! Une maille en moins !


Repost 0
14 mai 2008 3 14 /05 /mai /2008 08:21

Vous souvenez-vous de mes petites broderies de moutons dorés ? Je vous en avais parlé ici et ... Je sais, ça remonte à un bout de temps, et j'avoue que j'ai un peu "lâché l'affaire" pendant un moment... Mais ça y est, j'ai fini !

Tous mes moutons sont brodés, j'ai fait des passants avec du ruban blanc et doré et j'ai posé le tout à ma tite fenêtre de chambre, voici ce que ça donne :



Après la femme peinte, l'envolée de papillons sur le mur et les meubles reçus en cadeau de Noël, c'était le détail qu'il manquait à notre chambre**** !
Repost 0
26 avril 2008 6 26 /04 /avril /2008 08:17
Au collège, mon prof d'arts plastiques nous a demandé un jour de représenter le manque d'espace. J'ai fait ça :


Pour une raison qui m'échappe, ce dessin a beaucoup plu. Mon prof a eu l'idée incongrue de me donner un 20 (note qui, même dans mon cerveau d'adolescente immature me paraissait totalement inadéquate, peut-on atteindre la perfection dans une matière artistique ? Est-ce que ça c'est la perfection ?), et Maman l'a immédiatement encadré et il trône depuis dans le salon...

Maman m'en a à plusieurs reprises réclamé des dérivés : "exploite le filon !". Eh bien c'est fait ! Une après-midi au soleil et au grand air m'a donné envie de reprendre mes crayons délaissés depuis de nombreuses années. Et comme je suis incapable de reproduire le paysage que j'ai devant les yeux, j'ai essayé d'imaginer...


Le résultat est bien loin de me satisfaire (comme pour le premier !), mais il semble avoir plu à Maman, et j'ai eu beaucoup de plaisir à le faire, c'est bien le principal !
Repost 0
22 avril 2008 2 22 /04 /avril /2008 10:33
Dernier article sur le swap de Monde créatif auquel j'ai participé. Enfin ? je vous saoule avec ça ? OK, j'ai compris, promis c'est la dernière fois...

Donc, pour récapituler, je vous ai montré comment j'ai décoré une boite en carton, dans laquelle j'ai placé des petites boites contenant des sachets de thé. Pour accompagner tout ça, j'avais également placé dans ma boite à surprises quelques gourmandises et une bougie faite maison.


















Le balochon contient des cookies au chocolat que j'ai fait d'après une recette trouvée sur l'excellent blog Aux becs sucrés salés. Je les ai placés dans une petite pochette plastique que j'ai entourée d'un papier de soie récupéré dans un bouquet de fleurs ou quelque chose dans le style...

La bougie a été faite dans une petite boite de conserve que j'ai préalablement peinte aux couleurs du reste du coffret. Pour revoir mon tutoriel sur la fabrication de bougies, c'est par ici !

Et voilà, c'est fini, je ne vous embêterais plus avec ce swap ! En revanche j'en organise un autre si ça vous dit de participer, c'est un Kitchen Swap !


Repost 0
16 avril 2008 3 16 /04 /avril /2008 08:51
Je vous ai déjà expliqué comment j'avais fait une boite qui contenait des petites boites à thé. Mais que contiennent à leur tour ces boites à thé ? Du thé ? Décidément vous êtes trop forts !

Comme le thé que j'utilise est "en vrac", j'ai confectionné des petits sachets en tissus pour que ce soit plus pratique pour ma swappée.


J'ai commencé par confectionner les étiquettes : des petits carrés découpés dans une feuille de papier recyclé sur lesquels j'ai inscrit le nom des différents thés et percé un trou à l'aide d'un clou.


Puis j'ai découpé des bandes de tissus (4 x 12cm je crois), je les ai pliées et j'ai cousu les côtés :


Il m'a ensuite suffit de remplir chaque sachet d'une bonne cuillerée de thé, de confectionner des ficelles avec du fil DMC et les étiquettes, et de coudre le haut du sachet de manière à le fermer...


Repost 0
11 avril 2008 5 11 /04 /avril /2008 15:50
Une fois ma boite en carton terminée, il fallait trouver quoi mettre dedans... Ma swappée disait aimer le thé, ça tombe bien j'en ai plein les placards à lui faire goûter !

Après vérification dans ma réserve, ce sont 5 thés différents que je décide de lui envoyer. Il va donc me falloir fabriquer 5 petites boites !


Pour les réaliser j'ai découpé et plié du carton fin.

Gabarit boite à thé (cliquez sur l'image pour agrandir)

Puis, en fonction des modèles, j'ai peint en rouge ou en violet, en collant, avant ou après cette couche de peinture, des morceaux de carton fin en forme de triangle, de losange ou de "goutte", et en ajoutant quelques touches de peinture dorée.
Repost 0
10 avril 2008 4 10 /04 /avril /2008 09:24
Il y a quelques jours, je vous faisais partager ma découverte du crochet (souvenez-vous...). Et bien j'ai le plaisir de vous annoncer officiellement que (roulements de tambours) ça y est ! Mon sac en crochet est ter-mi-né ! Je vous présente mon chouchou-tout-doux :


Lorsque j'ai terminé mon rectangle au crochet, les bords étaient loin d'être réguliers (re-souvenez-vous...). Mais il m'a suffi de plier en 2 ce rectangle et de "coudre" les bords avec un reste de laine et en m'aidant du crochet pour la faire passer, pour que le tout s'égalise. J'ai donc obtenu un sac à peu près droit et dont la couture est quasi-indétectable.


J'ai vite ajouté une doublure en tissus (avec une petite poche pour le portable ou les clefs, tant qu'à faire !)...


... et une lanière dans le même tissus, auquel j'ai cousu la toute dernière chute de laine qu'il me restait.


Repost 0
7 avril 2008 1 07 /04 /avril /2008 09:29
Ma swappée aime les couleurs chaudes et les ambiances orientales. Ses goûts m'ont inspiré cette boite qui m'a permis de ranger les p'tits trésors que je me proposais de lui envoyer.


J'ai acheté une boîte en carton brut (si mes souvenirs sont bons, 3.50€ chez Favry emballages) et j'y ai appliqué la même technique que sur ma table basse :
- Une première couche de peinture couleur prune, on laisse sécher entièrement
- Une seconde couche de peinture couleur rouge
- Sans laisser sécher, on passe sur la peinture un sac plastique roulé en boule. Des éclats de peinture rouge s'enlèvent, laissant apparaître la première couche de peinture et créant cet effet moucheté.
- On laisse sécher.

J'ai ensuite reproduit à la peinture dorée un modèle de tribal trouvé sur le net :


Et comme je ne suis pas très douée avec un pinceau (si fin soit-il), j'ai redessiné les contours avec un feutre noir, histoire que le résultat soit bien net.


Pour l'intérieur de la boite, j'ai choisi de le tapisser avec des chutes de papier cadeau dans les tons roses. Je les ai collées avec du double-face. Et voilà le résultat :


Repost 0
4 avril 2008 5 04 /04 /avril /2008 09:08
Avant, pour moi, le crochet, ça servait à fabriquer ces petits napperons blancs qu'on trouve un peu partout chez ma grand-mère... Autant vous dire que ce n'était pas tres attractif !

Et puis j'ai vu des blogs de crocheteuses et je me suis rendue compte que, d'une on pouvait crocheter en couleur (étonnement !), et de deux, on pouvait faire d'autres choses que des napperons (yeux ronds) ! Des doudous, des vêtements, des sacs, des bijoux et des tas d'accessoires... Et c'est beau en plus !

Je me suis donc dit que finalement, le crochet, c'était peut-être aussi pour moi. Et quand est arrivé dans ma boite à lettres ce catalogue de loisirs créatifs qui proposait de m'offrir un super cadeau pour toute commande, autant vous dire que j'ai sauté sur l'occasion pour m'acheter un ensemble de crochets de différentes tailles.

Une fois reçus : Ah tiens, mais ils sont rigolos avec toutes leurs couleurs, on dirait des jouets, ça donne vraiment envie de les manipuler... C'est bien loin de l'image austère et triste que je m'en faisais !

Ne me manquait plus que la matière première, du fil que je pourrais crocheter... Et là j'avoue que ce que j'avais à la maison ne m'inspirait guère... J'ai donc mis ces jolis jouets de côté un petit moment...

Et puis il y a quelques jours, fouinant dans un de ces magasins où tout est à 2€, mon oeil s'est posé sur ces 2 adorables pelotes de fil à tricoter, oubliées dans un carton en bas de rayon, qui me soufflaient :

 "S'il te plaît, prends-nous, emmènes-nous avec toi !"

J'ai eu pitié bien sûr, mais je voulais les prévenir :

"D'accord, mais à condition que vous acceptiez de vous faire crocheter par la débutante que je suis"

Là, j'ai senti une certaine réticence de leur part, elles n'était plus vraiment sûres de vouloir me suivre... Mais maintenant que je les avais vues, qu'elles m'avaient tenté avec leurs jolies couleurs, je n'allais pas lâcher l'affaire comme ça !

"Aller ! Je vous promets que je vous ferais le moins de mal possible ! Et puis moi je vous mettrais en valeur, pas comme ici où tout le monde vous a oubliées !"

Marché conclu, je suis repartie avec mes 2 nouvelles amies sous le bras.

Bon, maintenant il fallait que l'apprenne. Une petite recherche sur Internet et la séance de torture commence pour mes douces amies... Le début a été bien difficile, je ne comprenais rien aux schémas qu'on me présentait, j'étais sur le point d'abandonner...

Et puis je suis tombée sur
Ma boîte à trésors, le blog d'une crocheteuse/brodeuse/couturière qui a réalisé des tutos de crochet on ne peut plus clairs !

Je les répertorie ici parce qu'ils valent vraiment le coup :
Tuto crochet # 1 : la maille en l'air
Tuto crochet # 2 : la maille serrée
Tuto crochet # 3 : la maille coulée et la bride
Tuto crochet # 4 : la fleur
Tuto crochet # 5 : les perles au crochet
Tuto crochet # 6 : le chrysanthème japonais en super kid mohair


Je me suis arrêtée aux 2 premières leçons, mais en 2 soirées d'entraînement, j'ai obtenu ça :


Bientôt ce sera un adorable petit sac (Encore ? Oui je sais !  Et le sac en tricotin qui attend d'être terminé, que tu as oublié dans un coin du salon ? RRRRoh mais tais-toi donc Bonne conscience, qu'est-ce que tu es rabat-joie !). A suivre donc !

Edit du 10 avril : Ça y est, mon sac est terminé ! C'est
par ici que ça se passe !
Repost 0
2 avril 2008 3 02 /04 /avril /2008 10:26
Dilemme :
Si j'achète un porte-monnaie, je n'aurais plus d'argent à mettre dedans puisque je l'aurais dépensé.
Mais en attendant, je n'ai rien pour ranger mes sous et je risque de les perdre...

Ah la vie est dure ! Heureusement, j'ai trouvé la solution sur
Esprit cabane : le porte-monnaie pour pas un rond, ou comment avoir à la fois le beurre et l'argent du beurre.


Porte-monnaie Brick

J'ai attendu que le 1er avril soit passé pour pouvoir vous le présenter, j'avais peur que vous ne le preniez pour une blague...

Pour une version brute de décoffrage, il vous faut :
- une brick alimentaire vide
- des ciseaux
- de la colle forte ou du double-face
- un moyen quelconque de fermer votre porte-monnaie : élastique, velcro, bouton pression...

Pour mon premier essai, j'ai fouillé mes poubelles (propres puisque je fais le tri, c'est l'avantage !), et j'ai trouvé...


Super ! Je vais pouvoir expérimenter !

La première chose à faire, c'est de rincer votre brick si vous ne voulez pas en mettre partout.
Ensuite, aplatissez votre brick en décollant les coins, et découpez les bords haut et bas aux ciseaux.




Pour former un rabat à votre porte-monnaie, retirer 1/3 de la hauteur, sur 3 des 4 faces (euh... tout le monde me suit là ? heureusement que j'ai prévu la photo...)
Aplatissez de nouveau votre brick, mais cette fois en pliant les côtés de la brick vers l'intérieur, de façon à former une sorte d'accordéon (aye aye aye ! photo svp !).



Pliez votre brick en 3.

C'est à ce moment que je me suis rendue compte que ma brick de lait de coco était vraiment trop petite, à moins de vouloir en faire un range-tickets de métro...

Après ce premier essai, j'en conclue que les dimensions de la brick idéale seraient :
- pour un porte-monnaie : 6cm de large sur 15cm de haut
- pour un porte-feuille (pour y placer une carte d'identité) : 11cm de large sur 24cm de haut.


Je ne continue donc qu'avec la brick de lait... Il ne reste plus qu'à coller entre elles les 2 parois au centre du porte-monnaie.



Et voila !


Bon d'accord, ce premier essai n'est pas joli-joli parce que j'ai pris la première brick qui me tombait sous la main, trop pressée comme d'hab d'expérimenter tout de suite...
Mais je suis sûre que c'est une très bonne idée et qu'il peut en ressortir quelque chose d'excellent ! Regardez plutôt chez
berlingot ce que ça donne.

Points très très positifs :
- C'est écologique puisque ça soulage notre poubelle
- C'est économique puisque ça ne vide pas notre (ancien et tout pourri) porte-monnaie
- C'est hyper simple à réaliser, j'ai mis 10 minutes pour celui-là, et encore, j'ai pris le temps de prendre les photos !
- Le porte-monnaie obtenu est super pratique : étanche (et oui, votre liquide ne s'enfuira pas !) et résistant, avec 2 compartiments, dans un matériau agréable (si si !) qui s'assouplit à l'usage (parait-il...)

Petites idées en vrac (à tester) pour en améliorer le look :
- choisir une brick plus jolie !
- donner une forme au rabat (ne serais-ce qu'en arrondissant les angles...)
- travailler le look des bords avec du Scotch de couleur ou en brodant du fil...
- ajouter perles, boutons, gomettes, breloques en tout genre...

Un nouvel essai par ici !
Repost 0

Faites comme chez vous !

 
  Mon blog et moi


Week-end-Nantes-La-Rochelle-006--2-.JPG

C'est ici que j'étale ma vie côté bidouillage : déco, couture, cuisine, tricot, récup'...  tout ce qui peut se faire avec les deux mains et peu de moyens !
J'essaie d'en faire un blog comme je rêve d'en lire : des explications, une source d'inspiration (oh oui ! plaggiez-moi !!!), de la bonne humeur et de la convivialité.
N'hésitez pas à me faire des remarques ou à poser des questions en laissant un commentaire.
Mon blog déménage, vous pouvez désormais me retrouver à cette adresse :
 
 

Gribouille, trifouille, gazouille...

 

A bas le carré

 

Gilles en musique

 

Wonder Poubelles

Newsletter