Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 avril 2009 3 29 /04 /avril /2009 07:02
J'avoue que quand j'ai reçu ce mail d'Over-Blog, me proposant de devenir "Ambassadrice Neutrogéna Wave", et de tester le nouveau soin du visage de la marque, ma première réaction était plutôt sceptique : que ferait un produit de beauté sur un blog de loisirs créatifs ?

Mais une petite voix en moi ne me laissait pas tranquille : "on t'offre le machin et tu n'as aucune obligation de publier ensuite... Aller cocotte, laisse-toi tenter !"

Et puis après tout, le concept du produit - un petit appareil vibrant pour appliquer plus en profondeur le nettoyant visage - se rapproche pas mal du bricolage... Oui, quand on y pense, on doit pas être loin de la ponceuse, ou du marteau-piqueur ? Non ?

C'est ainsi que sans même me rendre compte de ce que je faisais, je répondais au mail :  "oui, ça m'intéresse ! Voici mes coordonnées..."

Quelques semaines plus tard, une grosse enveloppe à bulles dans ma boite aux lettres. C'était à quelques jours de ma fête, alors moi j'ai bêtement pensé que quelqu'un avait eu envie de me faire un ti cadeau. Mais non, décidément (presque) tout le monde m'avait bel et bien oubliée !

Voici ce que j'ai découvert :



J'avais cru comprendre que le machin existait en d'autres coloris, mais tous ceux que j'ai croisé dans la blogo sont roses... Dommage, ça m'aurait bien plu moi, de l'avoir en vert anis, ou en orange !

J'avoue qu'il m'a fallu quelques semaines encore pour me décider à ouvrir la boite... J'avais un a priori plutôt négatif : "encore un gadget marketing... Pas sûre que les vibrations apportent vraiment un + à l'efficacité du produit... " Bref, ayant d'autres priorités, j'ai rangé un temps le machin dans un coin de ma salle de bain.

Et puis finalement, poussée par la curiosité, j'ai ouvert :



Le machin est fourni avec 1 pile et 2 sachets de 7 cotons imbibés de produits (puisque c'est un soin quotidien, il y en a donc pour 2 semaines, après il faut acheter des recharges...).

La première impression est meilleure que les a priori : J'avais peur de me retrouver avec un jouet dans la main, genre pas solide, pas durable...
Mais non, il a l'air de tenir la route ce machin rose. Il pèse plus lourd que je ne m'y attendais, il est agréable à manier.
La présence de la pile aussi m'a surprise. Je m'attendais à un de ces trucs où l'accès au compartiment à piles n'est pas prévu, et où quand y a plus de jus, y a plus qu'à tout jeter... Apparemment le machin est conçu pour durer un minimum, ça fait plaisir dans cette société où on jette pour remplacer sans arrêt.
Et puis il est garanti 2 ans ! Surprise !

Quand on met la pile et qu'on appuie sur le bouton, effectivement, ça viiibbbrrrreee ! Et là encore je dois reconnaître une qualité au machin, une qualité que je recherche aussi dans mes bricos : pas besoin d'avoir inventé la colle à bois pour comprendre comment ça marche !

Bon aller, on ouvre un sachet de cotons, et on en scratche un sur le machin rose...



Petite critique à ce stade : si, comme moi, vous ouvrez le sachet de manière un peu bourrine, vous allez vous retrouver avec 6 cotons à utiliser plus tard, et qui risquent de sécher en attendant... Rien ne vous empêche de recourir des méthodes de sioux, comme utiliser un morceau de Scotch pour bien refermer le paquet, ou un tupperware spécial Neutrogéna Wave dans la salle d'eau...
N'empêche que si les gens des hautes sphères de la société  Neutrogéna venaient à lire cet article, je leur conseillerais de revoir leur packaging sur ce point...

Donc on reprend : on scratche le coton, on passe un peu sous l'eau tiède, on appuie sur le bouton... Et c'est parti !


(On ne se moque pas de mes grimaces, hein ?)

J'ai testé devant mon lavabo, et mon miroir, plus pratique pour les photos. Mais le machin apparemment supporte l'eau, et il est indiqué qu'on peut l'utiliser sous la douche... Et moi je trouve ça carrément génial. Parce que bon, les acrobaties après pour tout bien rincer, si je peux m'en passer... (et c'est une excuse supplémentaire pour s'attarder un peu plus sous le jet d'eau brûlante...Miam ! )

Les vibrations, c'est plutôt ludique et assez agréable... Je ne saurais dire si ça ajoute à la performance du produit nettoyant seul... En tout cas, j'avais ensuite une sensation de peau propre et douce, comme après un gommage. Mes compétences en la matière s'arrêtent là !

Et puis, si on regarde ensuite le coton usagé, ça fait un peu peur...



Bon, en même temps,  après nettoyage du visage, j'ai pas pu m'empêcher de tester le machin rose sur le pied, en quête de sensations nouvelles (qui se sont révélées plutôt bof...), donc j'ose espérer que toute cette saleté ne vient pas exclusivement de mon petit minois...

Finalement, le machin rose ressemblerait bien à un machin-chouette ! Plutôt sympathique, apparemment efficace, et finalement pas excessivement cher pour un produit de beauté de nos jours (15€ l'appareil et ses 14 cotons. Euh... Le prix des recharges ? Bonne question...).

Pour lire d'autres avis de blogueuses, vous pouvez aller sur le blog de Neutrogéna Wave. Il y a aussi des vidéos rigolotes, et un jeu pour gagner 5 machins-chouettes roses !




A moi maintenant de solliciter vos avis :
- Que pensez-vous à l'idée de lire de temps en temps sur ce blog des articles "promotionnels" (en sachant que je me contenterais de dire strictement ce que je pense) ? Est-ce que ça vous choque ? Est-ce que ça vous intéresse ?
- Et le fait de sortir un peu de la bricole de temps en temps ? Et au passage, y a-t'il des sujets qui vous intéressent, et que vous aimeriez me voir traiter ?
Repost 0
Published by Julie
commenter cet article
26 avril 2009 7 26 /04 /avril /2009 07:44
Le Petit Chaperon Rouge du XXIème siècle ne va plus voir Mère-Grand en traversant le bois à pied, il prend le TGV, c'est plus pratique et plus confort... Ou alors, s'il est overbooké et ne trouve pas le temps pour un tel voyage, aussi éclair soit-il, il lui envoie ses cadeaux par la poste, et lui fait un gros bécot par téléphone, ou par l'intermédiaire de son blog.

Et puis le Petit Chaperon Rouge du XXIème siècle, c'est une fashion victim, qui en a un peu marre d'être habillée en rouge tout le temps, et  qui a envie d'élargir sa garde-robe.

Pas question d'abandonner la capuche, hein ! Elle est bien trop pratique et douillette pour se voir mettre au placard ! Mais pourquoi pas opter pour des tons plus acidulés ?

Et puisqu'il est overbooké (je sais, je me répète), le Petit Chaperon Rouge du XXIème siècle n'a pas de temps à perdre avec ourlets, surpiqûres et autres boutonnières, il cherche la simplicité !

La solution ? Opter pour le polaire et le scratch ! Justement, il me restait de la polaire orange du nid d'ange pour renardeau... Avec un peu de tissus vert pour la doublure, et en un rien de temps, voilà le résultat !



Voici donc ma première application de la théorie de la capuche. Je suis plutôt fière de moi, j'avoue !

Un modèle vraiment hyper simple, accessible aux plus débutants en couture !
Le pâtron que j'avais dessiné est plein de ratures et de gribouillis. Promis, je remet ça au propre et je vous explique tout en détails très bientôt !
Repost 0
Published by Julie
commenter cet article
23 avril 2009 4 23 /04 /avril /2009 13:21
Peur d'effrayer vos invités avec du poisson cru ? Ou pire, de leur refiler une indigestion dont ils sauront se souvenri toutes les fois à venir où vous tenterez désespérement de les réinviter ?

Optez pour les makis sans souci !




Ingrédients (pour 24 makis) :
- 4 feuilles d'algue nori
- 300g de riz japonais (ou de riz rond)
- 4 cs de vinaigre de riz
- 1 cs de sucre
- 1 cc de sel
- 1/2 avocat
- 3 batonnets de surimi
- pour accompagner : gingembre mariné - wasabi (facultatif)

Porter à ébullition 37.5 cl d'eau. Y verser le riz, baisser le feu au minimum, couvrir et laisser cuire 20 minutes.
Sortir du feu et laisser encore 10 minutes sans enlever le couvercle.
Faire chauffer le vinaigre de riz et y incorporer le sucre et le sel.
Incorporer cette préparation au riz. Laisser refroidir.

Passons maintenant aux travaux pratiques ! Ne vous inquiétez pas, ce n'est pas si compliqué que ça en a l'air !

Pour faciliter les choses, nous allons travailler sur une feuille de papier cuisson.

Placez devant vous une feuille d'alge nori, sens "paysage" (c'est à dire le côté le plus grand à l'horisontale), la face la plus rugueuse vers le haut.

Disposez-y du riz, uniquement sur les 2/3 inférieurs de l'algue. N'hésitez pas à y aller avec les mains, c'est plus facile et plus rigolo... Humidifiez vos mains pour faciliter la manip.
Il est nécessaire de bien "compacter" le riz, de manière à former une couche homogène qui tienne le coup.



Ajoutez ensuite votre garniture : avocat et surimi, préalablement coupés en fines lamelles.


Il va maintenant falloir rouler le maki. Utilisez la feuille de papier sulfu pour relever d'abord le côté avec le riz...


Puis refermez l'autre côté de la feuille d'algue nori, en l'humectant d'un peu d'eau, elle devient juste ce qu'il faut de collante pour que le montage tienne.
Ne reste plus qu'à prendre un bon couteau et à couper 6 tranches égales !



Repost 0
Published by Julie
commenter cet article
12 avril 2009 7 12 /04 /avril /2009 17:36
Pâques oblige, je me suis essayée une fois de plus à l'expérience chocolat ! En essayant cette fois d'éviter les erreurs déjà commises, et de mettre à profit les conseils de professionnels...

Changement par rapport à l'an dernier : surtout pas de chocolat pâtissier, mais bien du chocolat à déguster, au lait et noir pour varier les plaisirs.
Autre changement : des moules en silicone, c'est plus pratique que ces bacs à glaçons tout pourris, non mais !

Voici donc, les ingrédients que j'avais sous la main :


Noisettes, chocolat (bien sûr !), écorces d'orange confites, raisins secs de toutes sortes, amandes effilées.

Comptez qu'avec une tablette de choco, vous ferez environ 6 petits mendiants.

Aller, zou, c'est parti pour une joyeuse séance de patouille (les petites mimines enfantines sont les bienvenues pour cette activité) !

1- On casse nos tablettes de chocolat dans un plat allant au micro-ondes, et on fait fondre. 3 séances de 30 secondes avec touillage entre chaque et c'est parfait !

2- On verse une cuiller à soupe de chocolat fondu dans chaque moule.

3- On y ajoute au hasard des goûts et des envies, noisettes, amandes, raisins, écorces d'oranges, ou tout autre fruit sec, graine, fruit...

4- On place au frigo 20 à 30 min, le temps que le chocolat durcisse, et on peut démouler !

Et voilà, il n'y a plus qu'à cacher ces petites gourmandises dans le jardin, et que la chasse commence !


Repost 0
Published by Julie
commenter cet article
11 avril 2009 6 11 /04 /avril /2009 13:08
Je sais bien, je vous abandonne un peu ces derniers temps...

Il faut dire que niveau blog, je me suis pas mal consacrée à un autre projet ces derniers temps :

La Ligue des Droits de l'Homme organise un concours de poèmes "Ecrits pour la fraternité", auquel peuvent participer tous les enfants, de la maternelle au lycée.

Le thème cette année :
"Vivre ensemble
Agir ensemble
Construire ensemble"


(Moi, pour construire, chuis trop partante, sont où les clous, le mortier, la truelle ?)

La LDH de Maine-et-Loire, à laquelle je file un coup de main de temps en temps, a relayé l'initiative dans le département, et faut dire que c'est une sacrée organisation !

Mon rôle à moi dans tout ça ? publier sur leur blog les 175 poèmes que les enfants nous ont fait parvenir... Enfin j'y suis venue à bout, et vous pouvez donc les consulter par ici !

Une remise de prix est prévue à la fin du mois, grande classe, au Chabada, avec des auteurs, des musiciens, à manger et à boire... et des cadeaux pour les gagnants bien sûr !
Repost 0
Published by Julie
commenter cet article
5 avril 2009 7 05 /04 /avril /2009 10:14
Je sais, j'ai loupé le coche du 1er avril, mais après tout, il n'est jamais trop tard pour rire !

Voici donc la nouvelle version de mon blog, que je me propose de mettre en place rapidement :


Dites-moi ce que vous en pensez !!!

(Et pour ceux qui ont envie de se lancer dans la même aventure, c'est par ici que ça se passe)
Repost 0
Published by Julie
commenter cet article
30 mars 2009 1 30 /03 /mars /2009 11:16
Depuis samedi soir, je suis dans une bulle de coton toute douce...

Mathieu Boogaerts (son site - son Myspace) s'est produit sur la scène du Chabada, et moi j'étais dans le public, au premier rang d'une salle déjà pas bien grande, de quoi m'en mettre plein les oreilles, les yeux et le coeur !

Mathieu nous a même fait le plaisir de nous retrouver après le concert pour boire un verre et discuter un peu... Un moment magique, tout simplement !



Puisque le son est hyper saturé, et qu'en plus je me suis retrouvée en panne de batterie au début de All I wanna do, le futur tube international qui claque, je vous remet les différents titres de la vidéo en version Deezer.

Et pour Chat, la première partie, le Myspace est par ici !



Découvrez Mathieu Boogaerts!
Repost 0
Published by Julie
commenter cet article
29 mars 2009 7 29 /03 /mars /2009 00:50
Ceux qui me connaissent savent que j'aime bien avoir dans le dos de grandes capuches rigolotes. Il était donc évident que j'allais me poser un jour LA question, celle qui compte par dessus tout (ou à tout le moins par dessus nos chatoyantes chevelures) : comment on fabrique une capuche ???

Et voilà ! C'est arrivé ! Hier soir sur le chemin de la maison... Mon baladeur MP3 n'avait plus de batteries et il fallait bien trouver quelque chose pour m'occuper l'esprit !

Arrivée at home, je n'ai pas pu résister longtemps avant de me jeter sur mon carnet de croquis, munie de mes premières intuitions et des capuches en ma possession, histoire de les vérifier.

Voici donc : ma théorie de la capuche, ou comment réaliser toutes les capuches de vos rêves.




Voici le patron de base auquel doivent ressembler à peu près toutes les capuches.

Le côté A est le rebord de la capuche, c'est le bord sur lequel il faudra prévoir de faire un ourlet, plus ou moins grand en fonction du résultat recherché. Ce côté est forcément droit et mesurera en moyenne entre 60 et 80 cm.

Votre capuche devra nécessairement être symétrique suivant l'axe perpendiculaire qui coupe le bord A en son milieu (faites faire de la géométrie à vos enfants, c'est toujours utile !!!).

Les bords B et B' constituent la base de votre capuche, c'est là que sera faite la couture pour assembler la capuche au reste du vêtement.
Ils doivent donc épouser la courbe du col du vêtement auquel vous destinez la capuche. Pour les dessiner, pas de recette miracle, aidez-vous du patron de votre vêtement, ou du vêtement lui-même, étalez-le bien à plat, et dessinez !
Ce sera aussi le moment de vous poser la question de l' "englobance" de votre capuche : il est possible d'envisager une capuche "ouverte", qui partirait au niveau des épaules, ou plus fermée, avec une base allant jusqu'au milieu du décolleté, voire qui se croise...
(désolée, j'ai essayé de faire des croquis de ces différentes possibilités, mais le résultat était assez immonde...)

Les parties C et C' sont celles qui vont déterminer la forme de votre capuche, Il faudra les coudre l'une à l'autre pour refermer la capuche.
Avec un peu d'imagination, je pense qu'on peut obtenir des choses très chouettes. Voici quelques exemples :




(Celle-ci, j'envisage de la mettre en pratique très bientôt... à suivre !)

Et pour encore plus de folie, il est possible d'envisager un patron en 2 parties identiques à assembler. Voici quelques exemples :





Une fois vos pièces de tissus découpées, il ne reste plus qu'à faire un ourlet sur le rebord A, coudre ensemble, endroit contre endroit, les parties C et C', et assembler votre capuche, rebords B et B' (qui se trouvent maintenant en prolongement) avec le reste du vêtement, endroit contre endroit encore une fois.
Repost 0
Published by Julie
commenter cet article
22 mars 2009 7 22 /03 /mars /2009 09:40
A peine rentrée du ski, j'ouvre ma boite mails (pleine à craquer comme je m'y attendais), je lis vos commentaires, et je tombe sur celui de Cath (Jamais sans mon tricot), qui me propose de prendre le livre le plus proche de moi, de l'ouvrir à la page 123, d'y repérer la 5ème phrase, et de vous livrer les 3 phrases suivantes.

Ok, ça peut être rigolo !

J'allonge mon bras, fermant à demi les yeux pour éviter toute tentation de choix... Je tâtonne... Je saisis quelque chose... J'ouvre les yeux, et je découvre ça :



Mouai... Bof... Pas bien palpitant tout ça... J'avais oublié que j'avais sorti ce bouquin il y a peu pour préparer une formation à des non juristes, et qu'il traînait encore sur mon bureau...

Puisque c'est le jeu, je m'exécute !

Page 123 (on en est aux lettres "COM"), phrases 6, 7 et 8 :

"Complainte (Pr. civ)
Action permettant d'agir au possessoire lorsque le possesseur et même le simple détenteur précaire est victime d'un trouble actiel.
C. Civ. art. 2282.
> Action possessoire.

Complément familial (Séc. Soc.)
Prestation familiale attribuée au ménage ou à la personne qui assure la charge d'au moins trois enfants tous âgés de 3 ans et plus.
CSS. art L522-1 et s.

Complicité (Dr. Pén)
Situation de celui qui, par aide ou assistance, facilite la préparation ou la commission d'une infraction, sans en réaliser lui-même les éléments constitutifs, ou encore provoque une infraction ou donne des instructions pour la commettre.
Dans le nouveau code pénal, le complice de l'infraction est puni comme l'auteur.
C. pén. art. 121-6 et 121-7"

(Je sais, j'ai débordé sur la phrase 9, mais il me semblait important de ne pas estropier cette définition)

Cette petite lecture a le mérite de me rappeler mes sympathiques premières années de droit avec la mistinguette, mais ça ne doit pas être bien passionnant pour vous... J'ai donc bien envie de tricher un peu et de vous présenter le livre que je viens de terminer, après tout, c'est le livre "le plus proche" de moi, au moins sur un plan temporel !


Il ne s'agit pas d'un roman, mais d'un témoignage, celui de Daniel Tammet, né autiste "Asperger", qui a su sortir de l'enfermement social qui caractérise généralement cette maladie, et qui nous livre le monde tel qu'il le perçoit. C'est juste passionnant et plein d'espoir !

Donc, page 123, phrases 6, 7 et 8 :

"Je n'aimais pas les entendre se disputer et je me bouchais les oreilles. Souvent, après une dispute particulièrement intense, ma mère montait dans ma chambre pour s'asseoir au calme. Dans ces moments-là, j'aurais voulu l'envelopper dans un doux silence comme dans une couverture."

Je me suis ruée dans ma librairie pour acheter ce livre, et le suivant, "Embrasser le ciel immense" (que je commence tout juste), après avoir vu Daniel Tammet, invité dans l'émission "Salut les Terriens" :



Comme d'habitude, je ne passe pas le relais, mais s'il y a des volontaires pour reprendre le jeu, vous n'avez qu'à me le faire savoir et j'ajouterais un lien vers votre blog !
Repost 0
Published by Julie
commenter cet article
9 mars 2009 1 09 /03 /mars /2009 20:30
Un petit renardeau de plus vient de faire son entrée dans la tribu de Grand Chef, il fallait bien que je marque le coup !

Tatou est incorrigeible : dès qu'il a l'occasion de faire le bébé, il fonce ! J'ai beau lui dire ce n'est plus de son âge (Je sais bien qu'il ne les fait pas, mais il a 25 ans !), rien n'y fait !

Pour la réalisation de ce nid d'ange, je me suis inspiré d'un tuto de l'excellent site Petit Citron, et l'ai arrangé quelque peu à ma sauce :

- J'ai utilisé 2 tissus au lieu d'un, et donc, au lieu d'utiliser 2 rectangles de 40x50 et 40x70 cm, j'ai assemblé ensemble d'une part une pièce de 40x40 à rayures avec une pièce de 40x10 vichy (soit au total 40x50), et d'autre part une pièce de 40x40 à rayures avec une pièce de 40x30 vichy (soit au total 40x70).

- Vu que le polaire que j'ai choisi est plutôt épais, et qu'on peut espérer voir venir les beaux jours rapidement, je me suis dispensée de l'épaisseur de moleton, et par la même occasion sans doute, d'un certain nombre de jurons !

- Pour les boutons, j'ai préféré les ajouter à la fin, pour les coudre à la fois au tissus et au polaire et donc rendre la chose plus résistante.

- Et surtout, j'ai ajouté ce petit renard en appliqué (clin d'oeil que les parents ont compris sans difficulté ^ ^). Pour la technique des appliqués, c'est par ici, et pour le patron du renardeau, cliquer sur la vignette :


Et voici le résultat ... sous toutes ses coutures...


... et en détails...

Repost 0
Published by Julie
commenter cet article

Faites comme chez vous !

 
  Mon blog et moi


Week-end-Nantes-La-Rochelle-006--2-.JPG

C'est ici que j'étale ma vie côté bidouillage : déco, couture, cuisine, tricot, récup'...  tout ce qui peut se faire avec les deux mains et peu de moyens !
J'essaie d'en faire un blog comme je rêve d'en lire : des explications, une source d'inspiration (oh oui ! plaggiez-moi !!!), de la bonne humeur et de la convivialité.
N'hésitez pas à me faire des remarques ou à poser des questions en laissant un commentaire.
Mon blog déménage, vous pouvez désormais me retrouver à cette adresse :
 
 

Gribouille, trifouille, gazouille...

 

A bas le carré

 

Gilles en musique

 

Wonder Poubelles

Newsletter