Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 août 2008 2 26 /08 /août /2008 09:04
Leçons précédentes :
Matériel, définitions, vraies-fausses idées
Monter les mailles
La maille à l'endroit
La maille à l'envers
Rabattre les mailles

Jusqu'à maintenant je vous ai expliqué comment tricoter un ouvrage rectangulaire, en conservant le même nombre de mailles tout au long de l'ouvrage.
Mais il est également possible de jouer sur la largeur de l'ouvrage en procédant à des augmentations (créer de nouvelles mailles) ou à des réductions de mailles (en supprimer).

Voyons donc aujourd'hui :

les réductions de mailles.

Je connais 3 façons de réduire le nombre de mailles sur un rang.

La première consiste à rabattre quelques mailles en début et/ou en fin de rang (voir la leçon).  De cette façon, vous diminuez la largeur de votre ouvrage sans modifier l'aspect de vos mailles. Et contrairement aux autres méthodes, l'ouvrage restera "plat".

Les deux autres méthodes permettent de supprimer une maille en milieu de rang. Il s'agit de la réduction de maille proprement dite et de la simple bride.

Ces 2 méthodes modifieront l'apparence de l'ouvrage, il est donc préférable de le prendre en compte et de ne pas opérer des réductions "au pif" n'importe où... Ces techniques peuvent aussi incurver l'ouvrage, ce qui peut être très utile par exemple pour confectionner un bonnet...

Voici l'aspect des 2 méthodes, à gauche la réduction de maille, à droite la simple bride



Voilà donc où nous en sommes avant de commencer : (pour faciliter la compréhension, j'ai pris des photos lors d'un changement de couleur, vous avez donc en rose le rang précédent, et en rouge le nouveau rang)



La réduction de maille proprement dite :

Il s'agit ici de tricoter 2 mailles ensemble.


Pour opérer la réduction de maille, tricoter ensemble les 2 mailles suivantes : passer l'aiguille de droite dans les 2 mailles roses suivantes, de gauche à droite. Avec la laine rouge, former une boucle sur l'aiguille de droite, puis tirer cette boucle à travers les 2 mailles roses.


La simple bride :

Cette fois on commence par passer l'aiguille de droite dans la première maille de l'aiguille de gauche (c'est une maille rose).


Et on la fait glisser sur l'aiguille de droite.

(ici ma maille s'est un peu dédoublée et on a l'impression qu'il y en a 2, mais il n'y en a qu'une !)

Ensuite, tricoter la maille suivante normalement. On obtient une nouvelle maille rouge sur l'aiguille de droite.


Passer l'aiguille de gauche dans la maille rose.


Et faire passer cette maille par dessus la maille rouge que l'on vient de tricoter, en la dégageant de l'aiguille de droite.


Il n'y a plus qu'à laisser glisser cette maille rose hors de l'aiguille de gauche.


Et voilà ! Une maille en moins !


Repost 0
23 août 2008 6 23 /08 /août /2008 08:53
Petite bonne surprise du matin : mon blog vient de dépasser les 20 000 visites ! Un grand merci à vous tous qui me lisez par hasard ou assidûment ! Et je ne le répéterais jamais assez : n'hésitez pas à me faire part de vos impressions dans un commentaire !

Revenons à nos moutons, ou plutôt à nos girafes ;-)
Avant les vacances, en fouillant dans ma garde-robe pour en extraire les fringues de plage, j'ai retrouvé une petite robe que je ne mets jamais : achetée 2-3 euros il y a quelques années, je n'avais pas pris la peine de l'essayer et elle s'est révélée trop grande, et un peu fade à mon goût...


(essai par dessus mes zabits du jour)

Aller, zou, y'a plus qu'à... customiser !
Petit conseil au passage : quand vous voulez customiser une fringue, la première chose à faire à mon avis est de formuler clairement ce qui ne vous plaît pas dans ce vétement, ce que vous voulez changer. Pour moi ça a été : "trop large et fade", donc la solution était "resserrer la taille et ajouter des couleurs".
Ensuite, pas la peine de vous ruer sur les magasins de tissus ou de loisirs créatifs, il se pourrait bien que vous ayez tout ce qu'il vous faut à la maison !
Moi j'avais justement un p'tit T-shirt manches longues que j'ai beaucoup porté, qui est maintenant un peu détendu mais que je n'ai pas voulu jeter parce que j'en aime beaucoup le tissus.


Pour resserrer la taille, j'ai opté pour une bande de tissus cousue sous la poitrine en formant des plis (j'ai pu de cette manière réduire de 8 cm).
Il a aussi fallu que je fasse des pinces parce que ça baillait sous les bras...

Et puis pour un peu plus de fantaisie, j'ai ajouté quelques appliqués avec du thermocollant double face. Ce tissus m'évoquant l'Afrique, la question a été "éléphant ou girafe ?". J'ai choisi la girafe, pour sa forme plus élancée, et en espérant qu'elle ferait passer inaperçus les 2 gros jambons que cette robe laisse vicieusement à la vue de tous...
Un p'tit tour sur le blog de mon ami Niak© et je trouve la girafe qu'il me faut.

Quelques p'tits ronds en plus, et voilà !



Repost 0
Published by Julie
commenter cet article
20 août 2008 3 20 /08 /août /2008 13:17
Vous souvenez-vous de Stephane, alias Bouille, que j'ai rencontré à l'occasion du festival de Romans ?
Bouille est un voyageur au grand coeur, qui marche, accompagné de son âne Marius, sur les sentiers de sa région.

Au départ dans un but personnel, de recherche de soi, ses voyages se sont transformés, ouverts aux autres, et portent aujourd'hui un message d'espoir.

Depuis le 2 août, Bouille et Marius ont repris la route, et cette fois dans le cadre des "Virades de l'espoir". Jusqu'au 24 août, c'est pour soutenir Morgane, atteinte de la Mucoviscidose, et l'association Vaincre la Mucoviscidose qu'ils franchissent les kilomètres (450 en tout !!!).



Vous pouvez suivre leurs aventures sur le blog de la Virade de Marius, ou les rencontrer "en live" si vous êtes sur leur chemin. N'hésitez pas, je sais que Bouille a soif de rencontres !
Tout au long de leur périple, Bouille et Marius récolteront des dons ou promesses de dons. Vous pouvez aussi en adresser par le biais du blog...

Repost 0
Published by Julie
commenter cet article
19 août 2008 2 19 /08 /août /2008 10:26
De retour de vacances, je ne résiste pas à la tentation de vous en faire profiter un chouia !

Saint Jean Pied-de-Port, première escale sur le chemin aller.

Càceres, deuxième escale sur le chemin aller.

La playa de Matalascanas !

La même, de nuit...

Excursion à Séville, la Giralda

Burgos, escale sur le chemin du retour.
Repost 0
Published by Julie
commenter cet article
17 août 2008 7 17 /08 /août /2008 10:29
En couture, je suis une quiche, mais j'aime bien ça ! N'ayant pas de machine à coudre, je fais tout à la main, et n'ayant aucune connaissance, j'apprends en fouinant sur le net, ou, le plus souvent, en observant ma garde-robe, achetée dans le commerce.

Il y a une question que je me posais depuis un petit moment, depuis que j'ai tenté de faire un T-shirt à Nanou en fait :

Comment faire un ourlet arrondi sans que le tissus ne fronse et fasse des bosses dans tous les sens ?
(Dans le cas du T-shirt de Nanou, c'est pour le col que la difficulté s'est posée et que j'ai dù contourner en en modifiant la forme...)

Accrochée à mon clavier, j'ai inspecté les réponses du grand GéGé... Mais rien de satisfaisant, au mieux on me parlait de la manière de faire l'ourlet d'une robe ou jupe... (on l'enfile, et on fait des repères tout autour en prenant toujours la même mesure à partir du sol). C'est le cas de le dire, je tournais en rond ! Le terme "ourlet arrondi" n'est sans doute pas l'expression consacrée en couture, mais alors, comment appeler ça ?

Heureusement est venu le temps du kitchen swap, et de mon envie de réaliser un tablier.

Je me penche donc sur le spécimen dont je dispose à la maison et constate qu'il a effectivement des "ourlets arrondis"... Révélation ! C'est pas sorcier, suffisait d'y penser !



Donc pour les autres boulets en couture (venant de moi ce n'est vraiment pas une insulte !), qui se poseraient désespérément la même question, j'ai décidé de faire un petit pas-à-pas, histoire de réduire à ma façon le nombre de dépressions nerveuses, de destructions colériques de claviers et d'insultes envers moteurs de recherche...

Voilà ce que j'appelle un ourlet arrondi (ou 2 ourlets arrondis en l'occurrence) :




La première étape consiste à tracer au crayon, sur votre tissus, l'arrondi que vous souhaitez obtenir.
Puis découpez votre tissus, en suivant la forme arrondie, à environ 4 cm de votre tracé.
Découpez à nouveau en suivant la forme arrondie, mais cette fois à 1 cm de votre tracé, de manière à obtenir une bande de tissus arrondi.


(quel travail soigné !)


Positionnez ensuite votre bande de tissus par dessus l'ouvrage, de manière à doubler l'arrondi. Coudre à 1 cm du bord.




Rabattre ensuite la bande de tissus de l'autre côté de l'ouvrage. Pour bien marquer le pli, vous pouvez passer un coup de fer à repasser.



Faire à nouveau une couture à 1 cm du bord.




Et voilà, un ourlet arrondi sans pli ni bosse !



Repost 0
Published by Julie
commenter cet article
13 août 2008 3 13 /08 /août /2008 08:26
Article préenregistré, je suis en vacances !

Voici ce que j'ai envoyé à Joebot il y a un petit moment déjà...



J'ai pris modèle sur mon propre tablier, qui est en fait un tablier pour enfant...

Pas trop le temps avant de partir en vacances, de vous expliquer tout ça en détails, mais promis, dès que je reviens, je vous fais un petit topo avec patron, mesures et tout et tout !

Repost 0
Published by Julie
commenter cet article
10 août 2008 7 10 /08 /août /2008 08:16
Article préenregistré, je suis en vacances !

Après avoir testé les bottereaux, il fallait bien que je me lance dans le paté aux prunes ! Eh bien voilà, c'est chose faite ! Une recette très simple et agréable à faire, pour un résultat... Huuummmmmm !!!!

Ingrédients :
800g de prunes reine-claude
150g de sucre en poudre
250g de farine
75g de beurre
1 pincée de sel
2 oeufs + 1 jaune et un blanc séparés
2 cs de lait

-1-
Préchauffer le four à Th 7 (210°)
Travailler ensemble farine, beurre, sel et oeufs de manière à obtenir une pâte homogène.
Séparer la pâte en 2 parties légèrement inégales.


-2-
Sur un plan de travail fariné, étaler la plus grosse boule de manière à former un cercle un peu plus grand que le moule.
Placer ce cercle de pâte dans le moule beurré et fariné. Badigeonner de blanc d'oeuf au pinceau.
Enfourner 2 min.

-3-
Laver et sécher les prunes.

Les disposer sur le fond de tarte sans enlever les noyaux.
Saupoudrer de sucre.




-4-
Étaler la boule de pâte restante en un cercle plus petit.
Former un trou au milieu (à l'aide d'un verre à thé par exemple...)
Placer ce cercle de pâte au dessus du gâteau et souder les bords.

-5-
Badigeonner généreusement au pinceau d'un mélange jaune d'oeuf - lait.
Enfourner pour 50 min environ.

Y a plus qu'à se régaler !



Repost 0
Published by Julie
commenter cet article
3 août 2008 7 03 /08 /août /2008 08:59
Repost 0
Published by Julie
commenter cet article
31 juillet 2008 4 31 /07 /juillet /2008 08:37
Article prérédigé, je suis en vacances !

Ca y est, c'est les vacances depuis hier soir !

Et puisqu'il n'y a pas une minute à perdre, on est partis dès hier soir, direction : Matalascañas !

Matalascañas, c'est une ville balnéaire au sud de l'Espagne, "en Andalucia !". Ça a été pendant toute mon enfance la destination de mes vacances estivales, mes grands parents y avaient une maison où on retrouvais oncles et tantes, cousins, copains, copains des cousins...

Et puis ils ont dù vendre, ça devenait compliqué pour eux de faire le voyage et de s'occuper de la maison.

Cette année, Papa et Maman ont eu l'excellente idée de reproduire les vacances familiales en louant une maison au même endroit, et en y invitant bien sûr mes grands parents !

Et moi je suis trop contente de retourner là bas, et de pouvoir faire découvrir à Nanou cette partie de moi...

Et nous voilà partis, plus de 1 600 km à avaler. On a choisi de les faire tranquillement, avec 2 escales, à Saint-Jean-Pied-de-Port et à Caceres. Nanou conduit la nuit, et moi je visite le jour, la classe internationale !

(Donc si vous avez bien suivi, normalement aujourd'hui, je me balade, une glace à la main, dans les ruelles de SJPP !)


Arrivée prévue sur la playa dans la nuit de vendredi à samedi !

Je m'absente donc pour 15 jours, mais pas d'inquiétudes, je vous ai tout de même préparé quelques surprises à découvrir pendant mon absence !

Repost 0
Published by Julie
commenter cet article
27 juillet 2008 7 27 /07 /juillet /2008 08:22
L'heure est venue de vous donner la réponse à la devinette de mercredi : mais qu'est-ce que ça peut bien être ?


En tout cas cette photo vous a inspiré, et vous avez été nombreux à me dire qu'il s'agissait de glaçons de quelque-chose.

Eh bien oui ce sont des glaçons de quelque-chose, mais de quoi ?

Avec le titre de mon article, vous devez être sur la voie maintenant... J'avais tellement de haricots verts qu'il a bien fallu que j'en congèle une partie...


CREME DE HARICOTS VERTS


Ingrédients :
300g de haricots verts
1 briquette de crème liquide légère
1 cc de cumin
sel, poivre

Rien de plus simple pour cette recette qui accompagne très bien les viandes, et qui je pense (à tester), serait très bonne dans un gratin, avec des pâtes...

Équeuter, laver et cuire les haricots verts 10 min dans un grand volume d'eau bouillante salée.
Egouter. Mixer avec la crème liquide, le cumin, sel et poivre.

Et voilà ! C'est aussi très bon chaud, sous forme de soupe.


SMOOTHIE FRAMBOISE-HARICOT VERT


Eh oui ! Il y a du haricot vert aussi dans les cubes roses !

Ingrédients :
300g de framboises surgelées
100g de haricots verts
1 yaourt brassé nature
2 cs de sucre en poudre

Équeuter, laver et cuire les haricots verts 10 min dans un grand volume d'eau bouillante.
Mixer ensemble tous les ingrédients.

Et voilà c'est prêt ! Si vous souhaitez congeler votre smoothie, n'attendez pas que les framboises dégèlent...

La combinaison peut paraître étonnante, mais ce smoothie est une vraie tuerie !!!

(Retrouvez la première haricot party ici)
Repost 0
Published by Julie
commenter cet article

Faites comme chez vous !

 
  Mon blog et moi


Week-end-Nantes-La-Rochelle-006--2-.JPG

C'est ici que j'étale ma vie côté bidouillage : déco, couture, cuisine, tricot, récup'...  tout ce qui peut se faire avec les deux mains et peu de moyens !
J'essaie d'en faire un blog comme je rêve d'en lire : des explications, une source d'inspiration (oh oui ! plaggiez-moi !!!), de la bonne humeur et de la convivialité.
N'hésitez pas à me faire des remarques ou à poser des questions en laissant un commentaire.
Mon blog déménage, vous pouvez désormais me retrouver à cette adresse :
 
 

Gribouille, trifouille, gazouille...

 

A bas le carré

 

Gilles en musique

 

Wonder Poubelles

Newsletter